asgr

Amqui, le 22 novembre 2013 – En place depuis maintenant un an, le Réseau LEAN du Bas-Saint-Laurent dressera un bilan des activités de formation le 2 décembre prochain à Rimouski. À cette occasion, les huit entreprises membres de ce réseau se réuniront, dont le représentant matapédien Atelier de soudure Gilles Roy (ASGR). Cette entreprise établie depuis 33 ans à Amqui n’avait pas d’attente particulière en adhérant à ce réseau, mais se félicite aujourd’hui de l’avoir fait. En plus d’y dresser le bilan, la rencontre sera aussi destinée à tous représentants d’entreprises bas-laurentiennes désireux d’obtenir davantage de renseignements sur ce sujet.

Selon Madame Mélanie Roy, chargée de projet chez ASGR, même s’il n’est pas facile de faire accepter le changement, « il est bon de repousser nos limites et c’est une belle possibilité pour les entreprises d’ici de grandir, de faciliter notre croissance ». Même si l’application du Lean en usine a débuté par de petites améliorations, Mme Roy considère leur cheminement sur la bonne voie, puisqu’il aura permis de mieux définir leur vision d’entreprise et d’améliorer leurs orientations quant à leur croissance : « Avant de toucher à la production, nous devions prendre un temps de réflexion sur nos méthodes de gestion. Avec la deuxième phase, nous miserons sur nos méthodes de travail ».

Le Réseau LEAN

Depuis quelques années, les entreprises manufacturières québécoises doivent relever de nombreux défis importants : la mondialisation, la valeur élevée du dollar canadien et le faible taux de productivité. À son lancement, l’objectif du Réseau LEAN était d’améliorer la compétitivité de 8 entreprises manufacturières de notre région administrative. Au moins un outil d’amélioration de la productivité devait être implanté avec succès dans chacune des entreprises participantes. Elles ont reçu l’accompagnement de M. Jean-Pierre Dubé, consultant et ingénieur de formation. La participation à ce Réseau est soutenue financièrement par les entreprises membres, les CLD du Bas-Saint-Laurent et le ministère des Finances et de l’Économie. « J’invite les entrepreneurs qui désirent obtenir davantage de renseignements sur le LEAN à me contacter » mentionne Mme Lanxin Zhang, conseillère économique au CLD de La Matapédia. Elle ajoute : « les entrepreneurs perçoivent que le CLD soutient les entreprises en démarrage, ce qui est vrai, mais nous sommes là aussi pour soutenir et accompagner toutes entreprises, peu importe à quelle étape de croissance elles se situent et la nature de leur projet. »

Le Lean

Le Lean est une approche d’amélioration continue de la performance en entreprise. Issue des ateliers du fabricant automobile Toyota, la démarche Lean s’adapte aujourd’hui tant aux grandes entreprises qu’aux plus petites, et se déploie dans tous les secteurs économiques : manufacturier, des services, de la santé pour ne nommer que ceux-ci. Plus qu’une nouvelle façon de penser, le Lean est une stratégie d’entreprise qui s’oriente vers la réduction en continu des gaspillages dans les processus d’entreprise afin de créer plus de valeur avec moins de travail. Par gaspillage, ou les non-valeurs ajoutées, on entend les activités qui n’ajoutent aucune valeur aux yeux des clients ou qui ne sont pas nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. Il peut s’agir de la surproduction, des transports, des opérations inutiles ou incorrectes, des mouvements inutiles ou du potentiel humain sous-exploité.